Mon approche

 

visionner sur viméo

Travailler la terre est un jeu de concentration et de relâchement. Concentration dans ce sens que l’on doit être sensible à la réaction de la terre sous ses doigts. Mais il faut aussi se relâcher : ne pas être trop axé sur l’objet final, mais plutôt sur le devenir de l’objet, son évolution sur le tour.

A l’atelier, nous travaillons toujours par petit groupe de 5 personnes. Je décompose les gestes afin d’installer la position précise des mains. Parallèlement, je prépare le terrain pour ce relâchement dont je parle : une ambiance conviviale, des exercices ludiques, une attention accordée à la position corporelle et à la respiration afin de combattre la crispation…

_programme débutants